Le nom de domaine

Par Estelle :: 12/07/2007 à 8:13 :: Nom de Domaine

 

Pour aller droit au but, nous dirons qu’un nom de domaine à soi est chose quasi-incontournable pour un référencement digne de ce nom.

 

Hébergement gratuit ou payant ?

Il existe foule d’hébergeurs gratuits avec des niveaux de qualité de service variables. Il est possible d’y recourir au début d’un projet « pour voir ». Néanmoins votre crédibilité est sérieusement entachée. En effet, un hébergement professionnel est un investissement peu coûteux (moins de 50 euros à l’année). Si vous n’êtes pas prêt à faire cet effort, n’attendez pas de vos visiteurs qu’ils en fassent davantage et achètent vos produits. Vous montrez par là que vous ne croyez pas à ce que vous faîtes.

Enfin, votre référencement s’en trouvera nettement amélioré. Vous aurez un nom de domaine qui colle à votre activité, vous pourrez créer vos propres sous-domaines, organiser vos fichiers et répertoires (ce que nous verrons dans un prochain article) à votre guise, mettre en place l’url-rewriting (ce que nous verrons aussi dans un prochain article). En bref, vous pourrez faire tout ce qui profite à un bon référencement.

Pour vous en convaincre à la date du 20 juin 2007, Google renvoyait pour le mot-clé sport en Pages francophones les résultats suivants :

1 http://www.sport.fr/ domaine
2 http://fr.sports.yahoo.com/ sous-domaine
3 http://www.sport24.com/ domaine
4 http://www.lequipe.fr/
5 http://www.sports.fr/ domaine
6 http://fr.wikipedia.org/wiki/Sport répertoire
7 http://www.myfreesport.fr/ domaine
8 http://www.sport-plus.fr/ domaine
9 http://sport.aol.fr/ sous-domaine
10 http://www.lefigaro.fr/sport/ répertoire

9 sur 10 contiennent le mot sport dans l’url, 5 sur 10 l’ont dans leur nom de domaine, 2 sur 10 dans un sous-domaine, 1 sur 10 en répertoire et 1 sur 10 en fichier. Eloquent, non ?

Attention, avoir le mot-clé dans l’url ne suffit pas à être bien positionné. Il est nécessaire d’avoir un bon contenu, de bons backlinks, etc … Mais à optimisation égale, l’efficacité est radicale.

 

Choix du nom de domaine

Il faut lever un maximum d’obstacles dans la promotion de vos produits. Le nom de domaine se doit donc d’être simple et facile à retenir. Dans la mesure où vous disposez de peu de caractères (maximum 20 et c’est déjà beaucoup), vous ne pourrez pas y placer beaucoup de mots-clés, il faut donc bien les choisir. Il est impératif que votre nom de domaine soit centré sur votre activité.

Les sites web sur le sport du classement précédent sont instructifs http://www.sport.fr/ , http://www.sport24.com/ , http://www.myfreesport.fr/ , http://www.sport-plus.fr/ , etc …

Nous avons vu avec http://www.myfreesport.fr que Google détecte les mots-clés “collés” dans les urls. Cependant, la prudence reste de rigueur car il n’en est pas forcément de même pour tous les moteurs de recherche. Le séparateur le plus approprié est le tiret “-”, comme dans http://www.sport-plus.fr/. Le séparateur underscore “_” est à proscrire.

 

Le TLD

Le TLD (Top Level Domain) sont les extensions du type .com, .org, .net, .fr, etc … Ces extensions ne sont pas sans valeurs. De manière générale, il est préférable de choisir une extension adaptée à vos besoins. Si vous vous adressez à un public francophone, le .fr est adapté et sera probablement un facteur favorisant votre référencement sur les versions françaises des moteurs de recherche. Le .com est très intéressant pour les sites multilingues ou pour la simple raison que l’internaute a tendance à rajouter spontanément un .com.

On notera, parmi les sites web sur le sport du classement précédent, le manque de cohérence de http://www.myfreesport.fr/ qui associe l’anglais à un tld en .fr.

 

Les sous-domaines

Il est peu probable que vous trouviez un hébergement gratuit vous offrant la possibilité de créer des sous-domaines à votre guise. Prenez néanmoins garde à l’hébergement payant que vous choisissez, car tous ne le permettent pas.

Les sous-domaines sont intéressants à plus d’un titre. Ils sont une occasion supplémentaire de placer des mots clés dans vos urls. Apparemment, les mots-clés en sous-domaine sont plus efficaces que ceux dans les répertoires et les fichiers. Google considère que chaque sous-domaine est un site différent. De ce fait, les liens entre ces sous-domaines sont considérés comme des backlinks externes (venant d’un autre autre site web, ce qui est meilleur qu’un backlink interne, venant du même site web).

Pour un site web sur le sport, on pourra définir un sous-domaine spécifique par sport : football.sport-plus.fr, natation.sport-plus.fr, golf.sport-plus.fr, etc …

Stéphane- http://blog.gnoztik.com/

Estelle